Compteur à budget : et je maîtrise mieux ma conso ! (2/2)

A l’occasion de notre dernier article, nous avons vu que le compteur à budget était un moyen pratique de placer sous contrôle la consommation énergétique d’un ménage, en prévoyant un quota plafonné d’énergie. Cependant, ce dispositif pose la question de savoir ce qui se passe lorsque le crédit ainsi prévu est épuisé ! 

Lorsque votre crédit est épuisé, votre compteur électrique génère automatiquement une coupure de votre alimentation, tout en affichant un triangle clignotant sur le cadran. Il vous est alors possible d’activer le « crédit de secours », d’une valeur de 12 €.

Une fois ce crédit de secours utilisé, si vous ne rechargez plus votre compteur à budget et que vous n’appartenez pas à la catégorie des clients protégés, vous serez privé de courant jusqu’au rechargement de votre carte. Sachant par ailleurs que vous devrez en plus rembourser le crédit de secours déjà utilisé à ce moment-là.

Si vous êtes un client protégé, et une fois votre crédit de secours utilisé, vous pourrez activer la fonction « limiteur de puissance » de votre compteur. À compter de ce moment-là, la consommation et le crédit de secours éventuellement utilisés seront considérés comme des dettes à l’endroit de votre gestionnaire de réseau. Vous disposerez d’une fourniture minimale pendant trois mois. Passée cette période, vous serez convoqué devant la Commission locale pour l’Énergie de votre commune, qui décidera de la suite.

Attention : contrairement à une croyance bien ancrée dans la population, la décision d’interruption de fourniture qui pourrait résulter de l’analyse de cette Commission ne dépend en rien de la saison à laquelle on se trouve. Une interruption peut donc également intervenir en période hivernale. Un consommateur averti en vaut deux…

Pour en savoir plus sur le système, ou pour obtenir le placement d’une compteur à budget, contactez-nous