Sécurisation électrique du logement : les enfants d’abord !

Environ sept électrocutions – soit électrisations provoquant le décès – sont à déplorer chaque année en Belgique chez des enfants de moins de quinze ans. Un chiffre qui semble modeste mais qui reste révélateur du danger que peut représenter, pour un enfant, l’électricité. D’où la nécessité d’une installation électrique sûre et d’une surveillance adéquate de l’enfant.

Les causes d’accidents sont, dans l’ordre :

  • La manipulation de prises non-sécurisées : c’est ce que l’on appelle communément le fait, pour un enfant, de “mettre les doigts dans la prise”.
  • Les accidents causés par les prolongateurs (ou rallonges), restées branchés au secteur.
  • Enfin, le contact avec une installation vétuste : fils dénudés, prise en mauvais état, déboîtée du mur…

Face à ces risques, la meilleure protection tient dans le fait d’empêcher les enfants d’accéder aux installations. Pour cela, les cache-prise à clef ou à ventouse sont très efficaces. Les prises à éclipses, dont les orifices sont obturés par l’intérieur en l’absence de la prise mâle, sont généralement présentes dans les installations électriques récentes.

Au-delà de ces mesures physiques, les conseils de base sont toujours de mise : privilégier les multiprises sous forme de « barre », plus sûres ; éviter les fils électriques qui traînent et la présence visible de rallonges, qui sont autant d’invitations au jeu ; et éviter le contact entre eau et circuit électrique…

Vous désireriez soumettre votre logement à un audit de sécurisation électrique ? Nous sommes à votre disposition pour le mener à bien rapidement et efficacement !